15/02/2007

Climat? Quid?

nuagenoir     Climat? Quid?

Bonjour,

Juste un petit mot pour vous dire que pour l'instant je n'ai pas vraiment l'inspiration. Ou plutôt, l'actu ne m'inspire pas pour l'instant.
Presque le moral dans les chaussettes (ça sent pas bon quoi).
Et aussi désolé de ne pas avoir répondu aux commentaires.

J'ai passé pas mal de temps à vendre (beurk) mes 2 voitures familliales, en acheter une nouvelle ainsi qu'une moto.
C'est le passage positif, je réduis ma consommation et ma pollution.

Concernant le climat,
- après les 5 minutes de manifestation pour montrer à nos dirigeants qu'on veux mieux vivre (les voilà conscientisés) (pas mal de ménages aussi, merci à eux) (j'adore me dire merci),
- et après 2 jours avec un sujet catastrophique au journal (sans plus de suivi que "monde à présent, au Liban...") + depuis peu quelques sujets j'avoue,
- et après avoir été lire http://www.climat-sceptique.com, et avoir compris que les scientifiques qui ont pondus le rapport sur l'état du climat actuel et futur n'ont pas toujours suivis les techniques scientifiques (par exemple, le modèle de réchauffement de la planète, qui nous prédit des réchauffements excessifs, montre une température actuelle plus élevée par rapport à celle que nous pouvons observer maintenant.) (merci à "4x4-man, ou non" pour l'adresse du site :-)
- et après avoir envoyé un mail à un scientifique (Jean-Pascal van Ypersele) ayant participé à la conférence internationale (2.500 chercheurs tout de même) lui demandant son avis sur ce site, et n'ayant pas reçu la moindre réponse après 10 jours,
- et après avoir tenté de poser une question sur ce sujet à la radio, mais n'ayant pas été sélectionné pour passer à l'antenne,
- et après avoir entendu les politiques discerter leurs propres solutions chacun dans son coin, en cassant les solutions des autres, mais tous en même temps(!), au lieu d'être tous ensemble dans un projet commun,
- ...
- alors j'ai un peu la tête à l'envers. (ce qui est quelquepart chouette car comme on est en journée et que je ne vois pas la Lune c'est qu'elle se trouve de l'autre côté de la Terre et comme j'ai la tête à l'envers c'est que je me raproche de la Lune ou à la limite (mathématique) je tends vers elle pour finalement, à la fin de l'exercice, être dans la Lune, ce qui est quelquepart chouette).

Voilà l'état de mes réflexions publiques...

A bientôt (peut-être)
(toujours penser que c'est la dernière fois, pour faire les choses plus fort)

Youpie
Phano

19:07 Écrit par Phano | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

Le pire c'est que je n'ai même rien à dire pour te remonter le moral. Suis dans le même état de "à quoi bon"...
Y a encore de la place dans tes chaussettes?

Écrit par : Blondie | 16/02/2007

chester ou maroilles? dans tes chaussettes...allez,allez...on ne doit pas se laisser aller comme cela....
Regardes dans le pays qui refuse les fameux accords..On va pousser la chansonnette en juillet prochain...Life earth...
Il faut continuer à se battre...

Écrit par : l'eternelle optimiste | 16/02/2007

hihihi, j'aime vraiment ton sens d'humour, c'est rafraichissant!!!!

Écrit par : zara whites | 16/02/2007

Ne pas attendre Il ne faut pas attendre que les politiques fassent quelque chose. C'est rop facile de se dédouanner comme ça.
Agis, chez toi, au boulot, partout. Le temps n'est plus à discuter et surtout pas à dire "ON devrait faire ceci ou cela", "LES AUTRES devraient faire ceci ou cela".
Agis ! Prends le problème à bras le corps et agis !
Tu verras, ton moral ira mieux ;-)))

Écrit par : David | 18/02/2007

Salut tout le monde! Salut Bondie:
Je ne te conseille vraiment pas mes chaussettes, même pas la place pour un billard. Et mon gros orteil essaie aussi de partir en douce...
Je te conseille par contre la tête à l'envers, ça fait un bon reset pour repartir de plus belle, et pour voir les choses sous un autre angle ce qui est toujours intéressant.

Salut l'optimiste!
Le temps de prendre ma guitare et j'embarque! Il y a certainement un paquet de fric à se faire...
Thanks.

Bonjour Zara
Tu le sais, moi aussi.
Bedankt.

Salut David
Me dédouaner? Que nenni évidemment. Ce n'est pas possible puisque j'ai plein de chose à déclarer.
OK pour dire qu'il est temps d'agir mais il est toujours temps de discuter. La preuve en est nos blogs, qui est une des actions qu'on peut faire.
Agir plus?
Oui j'ai envoyé un mail à un spécialiste pour m'éclairer plus sur les sceptiques (qui n'ont pas entièrement tort selon moi): pas de réponse.
Oui j'ai posé une question à l'antenne à un autre spécialiste sur le même sujet: pas sélectionné.
Soit je n'ai pas de chance, soit il y a un blocage vis-à-vis des positions contraires à la "bonne pensée", ce que je ne supporte pas.
Et bien ça c'est aussi une façon d'agir, soit on arrive à fermer le clapet à ce genre d'idées pour de bonnes raisons, soit elles ont le droit d'exister.
Je voulais en avoir le coeur net, et c'est loin d'être le cas.
En attendant, j'éteinds la lumière en sortant.
Et, cerise sur le gâteau, le budget dégagé par la vente des voitures va être utilisé pour des panneaux solaires.
Et si je ne peux plus raler sur les politiques, sur qui je vais raler alors? Tout en sachant que si personne ne dit rien ils seront toujours de plus en plus loin du peuple. Il est donc de notre intérêt de leur signaler ce qu'on pense.
Enfin, finalement, Je m'aperçois que j'ai tout monté en sauce à lire ton commentaire...
J'ai ré-agi.

Merci à tous et bonne journée.
Phano.

Écrit par : Phano | 19/02/2007

Je ne pense pas avoir laissé des traces de mes nombreux passages sur ce blog... Mais j'y passe souvent avec plaisir... C'est un endroit qui met en garde et qui pointe des dangers, mais qui, par ailleurs, rassure. C'est bon de savoir qu'il y a des gens concernés...
Je repasserai de temps en temps...
@bientôt donc...

Écrit par : Gi | 21/02/2007

Climat Super billet, super démontage de la propagande étatique... qui se conclut par un (trop) prudent:

"alors j'ai un peu la tête à l'envers."

J'aurais préféré que tu déclares ton appartenance nouvelle au côté obscur de la force!

:-)

Écrit par : Wali | 28/02/2007

Thanks Wali et Pimousse! Merci pour ces encouragements.
Voici déjà quelques semaines sans post. Beaucoup de boulot et pour l'instant je n'ai plus mon portable dans le train (cause de moto et premiers temps sans risque) donc difficile de taper directement mes idées (j'ai un carnet qui se remplit).
Ca va changer d'ici peu, grâce à vous (tous)(aussi).
Et Wali, je suis partisant du côté obscur de la force, qu'on relie souvent à tort avec le mal, alors qu'il permet de vivre autrement qu'un moine. De vivre!
Tchao.
Phano

Écrit par : Phano | 03/03/2007

j'adore... ... me refugier dans la lune, je la trouve plus compréhensible. Lpv

Écrit par : Lpv | 03/03/2007

Salut Phano Cela m'étonne quand même un peu de ta part de douter à ce point.
Les Sceptiques ont réellement commencé leur contre attaque visant clairement à déstabiliser tout individu tentant de se faire sa propre idée sur le problème.
Vu l'évolution de la sensibilisation sur le sujet, ils commencent à envahir le net avec leurs théories (que je ne rejette pas sans exament) mais il s'avère souvent qu'à l'examen, ce qu'ils avancent ne reste que du domaine des supositions.
Il est clair que si l'on cite indépendamment les hypothèses d'une multitude de Scientifiques, nous trouverons également une multitude de raisons "possibles" au Réchauffement climatique. Ce qui constitue un réservoir potentiel pour les Sceptiques et leur permet de jeter le doute dans les Esprits.
Dernière idée du genre:
"Mars se réchauffe aussi, sans l'influence Humaine, donc, le Réchauffement de la Terre est bien du au Soleil"
Je ne suis pas Scientifique, mais la Raison, me permet de douter d'une affirmation aussi simpliste.
Je ne remet pas en doute les observations de ce savant Russe, mais, comment peut on d'office lié le Réchauffement de Mars au Soleil, alors que jamais nous n'avons mis les pieds sur Mars, et que concernant la Terre, Planète, ou l'analyse y est vraiment concrête, ils n'arrivent pas à réellement prouver que le Réchauffement est du au Soleil?
Là ou les sceptiques ont fait une erreur, c'est avec la contre attaque du film d'Al Gore, ils ont réalisé "The Great global warming Swindle".
Dans l'urgence de contrer l'effet bénéfique du film de Gore, il semble qu'ils aient commis pas mal d'erreurs.
J'ai commencé une analyse de ce film (non Scientifique, mais basée sur la Raison), mes premières découvertes semblent prometteuses.
Il semblerait bien que ce documentaire pourrait être rebaptisé "The Swindle of The Great global warming Swindle" et que la Vérité de Gore a vraiment dérangé l'action des grands lobbies de ce Monde.
Le début d'analyse ici
http://www.eco-citoyen.org/Forum/documentaire-the-great-global-warming-swindle-vt2095.html
Je pense qu'il est capital de tenter de contrer ce mouvement de Sceptiques, mais d'une manière logique, sans tomber dans leur jeu qui vise à décourager et à irriter leurs interlocuteurs.
Préparons nos arguments de façon à leur donner du poids, n'oubliez jamais "La Méthode Cartésienne", elle a souvent donné de bon résultats, permettant parfois de dépasser la Science qui dans certains cas quitte la voie Cartésienne, surtout lorsque celle ci se base sur l'acharnement à prouver l'hypothèse d'un seul Scientifique.
Quant au site que tu mentionnes, il est quand à lui plus difficile à "gérer", vu que l'auteur Charles Muller qui n'est autre qu'un journaliste avec une formation de base en Biologie rassemble en effet (non objectivement) une série d'études surement scientifiques mais présentées sous forme longue et souvent très peu compréhensibles ou analysable pour une personne non initiée.
Pourtant, l'auteur se dit lui même "vulgarisateur" ce qui n'est pas le cas de son site.
Il est également très actif sur les forums d'infoclimat, et là, même chose des tartines de réponses indigestes et très peu accessibles à tous.
Seulement, le but est atteint, n'importe qui débarquant là ressent l'effet souhaité:
" Ouawwww, c'est très scientifique, et de nombreux exemples, donc il a probablement raison!" Et difficile de tenter le décryptage!!!
Seulement une chose est certaine, n'oublions pas que même en n'étant pas scientifique, chacun de nous dispose d'un "outil" très utile: la Raison.
C'est cette raison qui permet immédiatement de se dire que si l'on voulait rassembler toutes les hypothèses de tous les Scientifiques de la Planète, il y aurait de quoi remplir des dizaines de sites indigestes du genre de "Climat Sceptique" avec des théories qui partiraient dans tous les sens, de quoi brouiller et décourager tout un chacun.

En conclusion,
Il y a un Réchauffement climatique en cours.
L'Homme est responsable de la dégradation de nombreux Ecosystèmes, le nier est se rendre peu crédible.
A mon sens(dicté par la raison) mieux vaut être alarmiste et se rendre compte après que l'on a légèrement exagéré, plutôt que de banaliser et se rendre compte par la suite qu'il eut été mieux de prendre le problème plus au sérieux.
Il est clair aussi que les médias et les Politiques vont tenter de tirer profit de ce conflit entre alarmistes et Sceptiques.
Dans les deux clans, nous avons des Scientifiques payés pour faire leurs travaux, il s'avère que du côté des Sceptiques, il est clair que l'intérêt des grands lobbies est de les financer. (Si l'on admet que ceux qui tirent les gros bénéfices aujourd'hui des énergies fossiles envisagent très certainement de continuer à le faire avec les énergies propres et renouvelables, mais pour cela, ils ont besoin de temps d'ou l'intérêt de faire trainer les choses)
Amitiés

Écrit par : Geronimo | 24/03/2007

Un grand merci Géronimo... ... pour ce grand commentaire, très instructif et lucide par ailleurs.

Il est évident que je suis également sceptique concernant les sceptiques (ça aussi c'est la raison).

OK pour se dire qu'il vaut mieux avoir un environnement le plus propre possible, et autant agir "pour" que de ne rien faire.
OK pour dire qu'on modifie les ecosystèmes, avec les contraintes sur la biodiversité, les innondations d'eau et de boue, avec cette fichue pollution qu'on respire.
OK pour dire que je ne comprends pas grand chose de ce site de sceptique (je ne travaille pas dans un labo), bien que Charles Muller m'ai écrit dans son commentaire la phrase assez claire relative au modèle de température (voir mon post).
OK pour émettre des doutes sur le but lucratif caché de ce genre de site, même s'ils disent le contraire. L'homme est honnête c'est bien connu...

Cependant:
- quand je demande l'avis d'un scientifique ayant participé au rapport et qui pourrait comprendre ce qu'ils disent à 100%: pas de réponse.
- quand j'ose poser une question qui est contraire à la bonne pensée (unique?): on refuse de la rendre publique (radio)
- nouveau: quand j'envoie un mail à EOS sciences (magazine): pas de réponse.

J'ai vraiment l'impression que personne du métier ne veut se mouiller vraiment. Et c'est quelque chose qui me dérange. Les scientifiques disent qu'il faut réduire notre consommation (etc), parce que c'est ça qui réchauffe la Terre. Quelqu'un a-t-il déjà vu/entendu un scientifique ayant participé au rapport répondre aux sceptiques? Je veux dire répondre avec des arguments scientifiques. Je me trompe j'espère, mais moi: rien vu.
Je suis intimmement convaincu hélàs qu'on va droit dans le mur s'ils ne le font pas, et publiquement (large public).

Je crois qu'il ne me reste plus que les copains scientifiques de Nicolas Hulot. Ce sera peut-être le prochain mail...

Et faire moi-même le travail? Outre le fait que je n'ai pas les compétences (autant demander à ceux qui savent mieux que moi, souvent), je ne peux pas car objectivement j'ai déjà un parti pris, le parti de la nature.

Phano
PS: il est évident que si Mars se réchauffait à cause du soleil, ça ferait beaucoup de chocolat dans l'espace.
Cette théorie est aussi difficile à démontrer que dans 9 jours il fera beau.

Écrit par : Phano | 27/03/2007

Merci beaucoup pur le lien http://www.climat-sceptique.com
Bizzz

Écrit par : Raggamine | 27/03/2007

climat-sceptique euh...
c'est à lire avec circonspection, tout de même.
mais ça vaut la peine d'aller voir, pour se faire une idée, car c'est notre liberté, comme la leur d'ailleurs.
tant que ce n'est pas interdit.

Amitiés
Phano

Écrit par : Phano | 29/03/2007

Réponse à Geronimo « Les Sceptiques ont réellement commencé leur contre attaque visant clairement à déstabiliser tout individu tentant de se faire sa propre idée sur le problème. »

N’oublions pas que ce sont ceux qui avancent une thèse qui doivent la démontrer. C’est comme ça que la science fonctionne depuis toujours. Si, en l’espèce, rien n’est démontré, pourquoi devrait-on se taire au profit de cette théorie fumeuse, empêchant l’individu de s’épanouir librement ?

« Vu l'évolution de la sensibilisation sur le sujet, ils commencent à envahir le net avec leurs théories »

Internet, le monde libre, vs le monde des médias, envahi par la propagande étatique (personne ne le niera)

« mais il s'avère souvent qu'à l'examen, ce qu'ils avancent ne reste que du domaine des suppositions. »

1. Les sceptiques, plutôt que de proposer quelque chose, nient, avant tout, l’origine humaine du réchauffement climatique.
2. Les explications qu’ils énoncent, si on peut les réduire par le biais de la langue française au rang de « suppositions », restent tout de même plus convaincantes que celles des climat-menteurs. Je demande franchement au lecteur de réfléchir : selon lui, est-ce qu’il y a plus de probabilité qu’un réchauffement accru de la température sur terre provienne d’activités solaires accrues, ou bien d’activités humaines qui existaient déjà lors de la période 1950-1970 lorsque la température moyenne baissait sur Terre ?

« Il est clair que si l'on cite indépendamment les hypothèses d'une multitude de Scientifiques, nous trouverons également une multitude de raisons "possibles" au Réchauffement climatique. »

Pourtant le GIEC ne se concentre que sur l’origine humaine. Le soleil ? Pas étudié, voyons, qui pense que le soleil pourrait réchauffer la Terre ?

« Dernière idée du genre:
"Mars se réchauffe aussi, sans l'influence Humaine, donc, le Réchauffement de la Terre est bien du au Soleil" »

Straw man.

« Il semblerait bien que ce documentaire pourrait être rebaptisé "The Swindle of The Great global warming Swindle" et que la Vérité de Gore a vraiment dérangé l'action des grands lobbies de ce Monde. »

La vérité d’Al Gore est tellement véritable qu’il met en pratique ce qu’il propose dans son film

Voir http://porteentrouverte.canalblog.com/archives/2007/03/22/4397554.html
http://porteentrouverte.canalblog.com/archives/2007/03/19/4354758.html
http://porteentrouverte.canalblog.com/archives/2007/02/27/4149622.html

Pour ceux que le film cité intéresse (je le conseille), je renvoie à http://video.google.com/videoplay?docid=-4520665474899458831 (anglais) et http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr (anglais toujours, avec sous-titrage français pendant 1/4h + partiel par la suite)

« Je pense qu'il est capital de tenter de contrer ce mouvement de Sceptiques, mais d'une manière logique, sans tomber dans leur jeu qui vise à décourager et à irriter leurs interlocuteurs.
Préparons nos arguments »

Ben oui, il serait temps d’en sortir. Et n’oubliez pas les preuves aussi, car c’est par cette méthode que fonctionne la science – dois-je le rappeler.

« En conclusion,
Il y a un Réchauffement climatique en cours. »

Oui.

« L'Homme est responsable de la dégradation de nombreux Ecosystèmes, le nier est se rendre peu crédible. »

Remplaçons « homme » par « état ». Voir http://chroniquespatagones.blogspirit.com/archive/2006/11/02/les-lieux-les-plus-pollues-de-la-planete.html

« A mon sens (dicté par la raison) »

???

« mieux vaut être alarmiste et se rendre compte après que l'on a légèrement exagéré, plutôt que de banaliser et se rendre compte par la suite qu'il eut été mieux de prendre le problème plus au sérieux. »

Avec de tels raisonnements,
1. On écoute tous les alarmistes de l’histoire (des annonceurs de mauvaises nouvelles de l’an 1000, à Nostradamus, aux diseuses de bonne aventure, aux tenants de la théorie du refroidissement climatique « ère glaciaire nouvelle » des années 1970, etc. jusqu’aux actuels clowns payés par l’état pour paniquer le citoyen) ;
2. On fait place au principe de précaution, qui est un mauvais principe. (Lire ceci : http://www.liberaux.org/wiki/index.php?title=Principe_de_pr%C3%A9caution + tous les liens proposés dans la page) Le principe de précaution, c’est Minority Report, c’est punir des gens qui en réalité ne sont responsables de RIEN.

« Dans les deux clans, nous avons des Scientifiques payés pour faire leurs travaux, il s'avère que du côté des Sceptiques, il est clair que l'intérêt des grands lobbies est de les financer. »

Je n’en reviens pas, l’argument le plus pourri a été sorti. Les scientifiques sceptiques ne travaillent pas pour l’industrie pétrolière ou quelqu’industrie que ce soit quand ils se prononcent sur le réchauffement climatique. C’est de la calomnie.
Par contre, le GIEC travaille avec l’argent de qui, hm ? Avec le vôtre, le mien, le nôtre : celui des impôts. C’est l’état qui paie les scientifiques-menteurs. Il oriente leur discours avec des objectifs bien clairs :
1. Pour les sociaux-démocrates : le pognon pour financer l’état en faillite (voir http://porteentrouverte.canalblog.com/archives/2007/02/02/3875325.html)
2. Pour les communistes : la renaissance de leur idéologie pourrie. (Tiens, les idées « la Terre nous appartient à tous » sont réapparues juste après la chute du mur de Berlin…)

Bien à vous,

Wali

Écrit par : Wali | 29/03/2007

Re: Réponse à Geronimo Salut Wali.

Pour faire court, tu as des idées, je ne les partage pas toutes, en fait aucune (ici) sauf celle de ne pas croire ce qu'on me dit à chaque fois.
Et je trouve ça très chouette que tu t'exprimes.

Je conseille aussi la vidéo que tu cites, mais en lisant les commentaires de Géronimo sur http://www.eco-citoyen.org/Forum/documentaire-the-great-global-warming-swindle-vt2095.html
pour pouvoir démonter les arguments (les non-arguments) et la supperposition de personnes spécialistes en finance ou pro-nucléaire (pro-pro-nucléaire).
Tout en gardant constamment à l'esprit qu'on peut toujours démonter les arguments de tout monde (comme Al Gore qui dépense plus d'énergie électrique qu'un petit village mais uniquement pour son ranch)
Donc seule la voie scientifique va être possible (pour nos philosophies cartésiennes).
Donc je fais appel à de tels scientifiques... encore.

Je pense aussi qu'il ne faut certainement pas tenter de politiser le débat. Pour la simple raison que si on est cuit (par le soleil ou par l'activité humaine) c'est ensemble qu'on s'en sortira. En sachant aussi qu'il sera plus facile de réduire l'activité humaine que l'activité solaire... (c'est con à dire mais on l'oublie peut-être un peu).
Et là! Je pense avoir trouvé le point commun des 2 clans!

Voili voilo.
You are welcome.
Phano

Écrit par : Phano | 30/03/2007

"en lisant les commentaires de Géronimo sur http://www.eco-citoyen.org/Forum/documentaire-the-great-global-warming-swindle-vt2095.html
pour pouvoir démonter les arguments (les non-arguments) et la supperposition de personnes spécialistes en finance ou pro-nucléaire (pro-pro-nucléaire)."

Ben disons que j'ai lu trois pages de Geronimo. Plus c'était impossible. Sans vouloir être offensant avec lui, il n'a pas apporté le moindre argument. A moins de considérer l'argument ad hominem comme une preuve logique -- ce qui en soit est déjà un manque de logique -- je ne vois pas très bien le sérieux que l'on peut porter à ses propos.

"Je pense aussi qu'il ne faut certainement pas tenter de politiser le débat."

Tout à fait. Pourtant, d'où sort le GIEC? Du chapeau politique.

Écrit par : Wali | 30/03/2007

Giec Je voudrais juste apporter quelques éléments à propos du Giec évoqué ça et là. Pour bien préciser (parce que j'ai enquêté sur le sujet) qu'il ne s'agit absolument pas, contrairement à ce qui est dit souvent) d'un organisme de recherche scientifique sur le climat, mais d'un groupement (G) intergouvernemental (I) sur le climat, ce qui dénote sa conotation politique. Sinon on dirait "international". C'est une entité rattachée à l'OMM (org. météo mondiale) elle même une des nombreuses branches de l'ONU. Quant aux 2500 spécialistes évoqués dans les communiqués de presse, ils correspondent essentiellement aux représentants des différents pays membres et non à des climatologues ! Ces derniers ne sont que 57 à 123 (selon les années, en fonction des rapports publiés) du dire même de la direction du Giec ! Leur rôle consiste à faire la synthèse des publications parues sur le sujet, mais sans vouloir faire un procès d'intention on peut se demander si cette compilation est exhaustive et si certains articles trop éloignés de la pensée unique ne sont pas éliminés d'office. Ceci est de l'information, pas de la polémique, et cela peut aider à comprendre un peu mieux les choses.
P.K

Écrit par : Pierre Kohler | 02/05/2008

Les commentaires sont fermés.