27/11/2006

Délocalisations positives

terre            Délocalisations positives

Juste une pensée en passant sur la délocalisation.

On en parle souvent de manière négative, perte de travail, perte de revenus, chômage, précarisation, ...
On en parle rarement de manière positive.

En effet, la délocalisation ça permet aussi de faire travailler les personnes où on a délocalisé (encore faut-il que les conditions de travail soient "bonne", ok).
Ca leur permet de vivre bien mieux (souvent).
De plus, l'expérience montre que les travailleurs d'ici retrouvent généralement du travail dans une autre activité (généralement).
Et donc l'effet planétaire est finalement assez bon, et entraîne même plus de justice!
(si les entreprises n'en profitent pas pour plus polluer et pour finalement encore plus exploiter les faibles)

Incroyable non?

Allez, santé!
Phano

11:51 Écrit par Phano | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

Aïe aïe.... Va expliquer ça aux travailleurs de VW Forest quand ils apprennent que VW va investir 400 millions d'Euros pour ouvir une usine en Inde.
Quant à la pollution, on sait que des pays comme la Chine ou l'Inde ne sont pas particulièrement intéressés à participer dans des efforts de réduction de la pollution.
Et c'est doublement dommage pour les populations locales: il faut voir les conditions de travail en Chine (il y a quelques temps, j'ai vu un docu sur une usine d'assemblage de lecteurs DVD en Chine: c'est à faire peur !), et en plus, ils subssent toutes les nuisances environnementales qui en découlent....
Je reste un grand sceptique de la mondialisation telle que pratiquée actuellement !
(T'as vu ? je me suis retenu : je n'ai même pas parlé de la bière typiquement belge maintenant brassée au Brésil, en Pologne et en Russie ! T'as vu ? T'as vu ???)

Écrit par : David | 30/11/2006

Le cercle Au rythme ou va l'économie européenne, peut-être que les indiens ou les chinois délocaliseront leurs usines chez nous. (et la boucle sera bouclée).
Bonne soirée.
LFDR.

Écrit par : lefouduroi | 01/12/2006

Ben alors ? Ben alors ? T'es re-mort ?

Si tu continues comme ça, on va ouvrir ton blog aux SBF (Sans Blog Fixe) pour qu'ils viennent te le squatter..

Ultimatum: Si à partir du 1er janvier tu ne postes pas un article par semaine, je viendrai personnellement mettre en commentaire sur le dernier post UNE BLAGUE DE TOTO PAR JOUR !

Te voilà prévenu ! ;-)

Écrit par : David | 15/12/2006

Encore une fois bien vu! Espérons simplement que ces pays d'acceuil auront le temps d'adapter leur système social, car en cas de nouvelle délocalisation, ce sera pire pour ces gens.
Bonsoir alain,
Mes excuses si mes visites ont été rares ces derniers mois, mais de sérieux problèmes persos, dont le détail se trouve sur mon dernier poste, sont venus perturber mon quotidien.
Par contre, je suis heureux de voir toutes tes initiatives et ton site.
A part cela, je passais simplement te souhaiter un joyeux Noël et une Bonne année 2007
Amitiés

Écrit par : Geronimo | 25/12/2006

Merci à tous Merci à toutes
Merci pour vos réactions.
Pleins de bonnes choses.
Phano

Écrit par : Phano | 27/12/2006

peut-être, mais à force de délocaliser... (tant va la cruche à l'eau...)

Écrit par : Cil | 26/01/2007

Je suis assez sidéré par cette analyse.

La délocalisation entraîne un nivellement par le bas des conditions sociales, transformant la planète en une grande arêne ou les Hommes sont en compétition.

Concernant les produits (et non les services), les délocalisations éloignent les lieux de production des lieux de consommation, entraînant toutes les abérations que l'on connait (le pot de yaourt qui fait plusieurs milliers de km, les crevettes pêchées au danemark qui sont décortiquées au Maroc pour etre de nouveau consommé dans les pays nordiques etc.), et générant de la pollution, et de la misère sociale (il n'y qu'a voir les employés des transports maritimes internationaux).

Quant aux services, il n'apportent pas plus de justice. En Inde, qui a misé sur l'informatique et les centres d'appels, le fossé se creuse de plus en plus avec l'immense majorité de la population qui ne "bénéficie" pas de ce developpement.

Egalement, les industries qui sont délocalisées sont toujours destinées à produire pour les pays riches, et les pays pauvres deviennent de plus en plus dépendants de la demande occidentale et des fluctuations des marchés mondiaux, au lieu de se concentrer sur des activité vivraires ou d'auto-suffisance.

Écrit par : made in earth | 01/02/2007

Cher made in earth Evidemment, tu as raison si les produits reviennent par chez nous.
Par contre que penser du "Prix de l'exportation" attribué par nos instances dirigeantes. Si on exporte, c'est parce que les autres pays (parfois bien loin) ne l'ont pas fabriqué, et donc doivent importer. C'est le flux dans l'autre sens.
Si on avait délocalisé vers ce pays, ce pays ne devrait plus importer.
Evidemment il ne faut pas tout délocaliser mais seulement la partie superflue ici pour la mettre dans le pays potentiellement importateur. Et donc réduire la pollution tout en augmentant le niveau de vie général au niveau planétaire (passer de 1 à 2, pour les pays pauvres, a plus de poids que passer de 10 à 11, pour les pays riches).
Ca me semble assez logique.
Mais évidemment tout ce que tu dis est exact tant que les gros bonzes ne veulent que faire du fric.
Je tiens juste à ce qu'on ne jette pas une idée si une de ses parties est négative, alors que fondamentalement elle pourrait être bonne.

Voilà.
Merci pour le commentaire.

Phano.
PS: en aucun cas ceci n'est à comparer avec une analyse. Il s'agit juste d'un essai d'ouverture, un brin de lumière, une idée perdue.

Écrit par : Phano | 01/02/2007

Délocaliser=contrer l'immigration Chers amis les avis sont tellement multiples,et regardez aux larges des cotes espagnoles,italiennes,françaises etc des millier d'embarcation des étrangers qui courent à la recherche d'un avenir meilleur.
Et ce n'est pas tout!car on se plaind du boom démographique des étrangers autres que les africains,thailandais,sud américains,bref en gros des pays en voie de developpement.
Ne pensez vous pas que les délocalisation incessantes dans ces pays où le marché de l'emploi semble interresser les investisseurs pourrait dans une certaine manière de désinterresser ces spéculteurs à la recherche d'un bonheur en occident?
Peut etre que la délocalisation leur permettra de s'autoaccomplir,s'epanouir etc....
bien à vous

Écrit par : Arnaud | 27/02/2007

Arnaud Ben oui.
On pense toujours à notre petit bonheur à nous tout seul alors qu'une idée plus planétaire du bonheur pourrait être une nouvelle vision de société, et tout aussi positive pour nous (plus tout seul).
Un jour peut-être...
Thanks pour le comment.
Phano

Écrit par : Phano | 03/03/2007

extenalisation de services Bonjour,

L'externalisation est devenu un facteur positif au sein de notre société. En effet, 80% des entreprises externalisent leurs services (paie, R&D, informatique, call centers...) dans les pays émergents cmme l'inde, la chine, le maroc.

Voici 2 articles qui parlent du cost killing ainsi que de l'externalisation. Je les trouve très pertinents.

http://www.offshore-developpement.com/breve.php3?id_breve=250
http://www.offshore-developpement.com/breve.php3?id_breve=241

http://www.offshore-developpement.com

Écrit par : offshore | 13/07/2007

Génial ! Un commentaire (comment taire ?) hyper-libéraliste sur ton blog !!!

Il est temps que tu reprennes les choses en main, Phano !!! Sinon, bientôt, tu feras la campagne du MR pour 2009 sans même t'en rendre compte !!!!

Écrit par : David | 15/07/2007

Cher offshore & David Cher offshore

Mon expérience off-shore (R&D principalement) ne m'a pas donné satisfaction du tout. Pour les raisons traditionnelles: culture, définition exacte des besoins, décalage horaire, ...
Donc du point de vue business, je ne pense donc pas que ce soit à conseiller.
Par contre du point de vue humain, mes précédents arguments restent toujours valables (étonnemment d'ailleurs).

Cher David

Le jour où le MR s'intéressera à moi n'est pas encore venu. Je suppose que quand le jour viendra ce sera via une court de justice pour propos pouvant entraîner la haine de l'or.
Par contre ce que j'aime bien dans la droite, c'est la notion de liberté. (C'est bien la seule chose d'ailleurs, quoique cette petite blonde n'est pas mal non plus ;-)
Soyons clairs: si vous voulez voter pour la sur-consommation, pour les riches plus riches et les pauvres plus exploités, votez MR. Si vous voulez que la Terre soit polluée toujours de plus en plus parce que ça coûte trop cher en argent pour faire autre chose, votez MR.
Hélàs il n'y a pas de belles solutions non plus dans les autres partis, et je pourrais trouver autant d'arguments contre chaque parti.
C'est pour cela qu'aux élections j'essaie de voter pour le moins pire (et pas le meilleur, qui n'existe pas selon moi: je veux rester libre donc pas embarqué à 100%)

Voilà
Bonne journée
Phano

Écrit par : Phano | 17/07/2007

qu'est ce que un délocalisation des offshore

Écrit par : ben belgacem | 06/12/2010

Les commentaires sont fermés.