13/01/2006

Grippe aviaire: intox

Attention 2 morts par-ci, en Turquie 3 morts par-là...
Nouvelles navrantes, c'est vrai. A pleurer.

 

Outre la difficulté d'entendre la mort d'autrui, ne fait-on pas beaucoup de bruit pour cette grippe aviaire.


Et les morts du SIDA? (Ouuh les honteux).
Et les morts de froid? (Ouuh les pauvres qui refusent le système).
Et les condannés politiques? (bah c'est très loin ça).
Et les morts de faim? (Evidemment à faire toujours la guerre ils n'ont pas le temps de prévoir).
Et les morts de guerre?
Et les esclaves?
Et les riches encore plus riche, et les pauvres encore plus pauvre?
...

 

Remettons l'église au milieu du village.
OK la grippe aviaire est un sujet préoccupant. OK le virus peut muter.
Mais n'est-ce pas un sujet de spécialistes/scientifiques uniquement (pour l'instant).

Je pense qu'il y a d'autres sujets bien plus important, même en nombre de mort...
Et bien d'autres virus pouvant également muter font des morts, en silence.

 

Phano

 

12:02 Écrit par Phano | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et la Chikungunya, alors ? Depuis plus d'un an, une terrible épidémie se répand en France. Ou plutôt dans un de ses départements d'outre-mer oubliés: La Réunion.

A ce jour, on dénombre 77 morts officiels de cette terrible maladie (et combien de non-officiels ?), mais le pire, ce sont les 157 000 (oui: cent cinquante sept mille !!!) malades (sur une population totale d'environ 770000 hab.). Avec 10000 nouveaux cas chaque semaine, au rythme actuel.

Jeudi dernier, la question a suscité un véritable pugilat à l'Assemblée Nationale, et hier, on a découvert que le virus avait, d'une façon ou d'une autre, trouvé le chemin vers le sud-est de la France (la métropole, cette fois).

Va-t-on enfin essayer de trouver une vraie solution, autre que la pulvérisation ridicule de produits hautement cancérigènes dans les lieux d'habitation, et, pire, les salles de classe ?

Maintenant que le virus menace de se répandre, à la veille de l'été, dans le sud de laFrance (tourisme !), l'état français va-t-il enfin s'y intéresser ?

C'est écoeurant ! Alors qu'on s'inquiète pour 2 poulets, il aura fallut 77 morts (essentiellement des enfants) pour qu'on s'intéresse à la chikungunya ! Mais sans doute que 77 morts à La Réunion n'ont pas le même poids que 2 morts aux portes de l'Europe.

Lorsque le tourisme dans le Sud de la France s'en ressentira (actuellement, à la Réunion, le tourisme a dégringolé; c'est la cata pour les acteurs du secteur sur place), je suppose qu'on trouvera alors, en collaboration avec un grand labo pharmaceutique, un remède miracle (et qui rapportera gros au sus-dit labo et à ses actionnaires).

En France, quoi qu'on en dise, entre la métropole et les départements et territoires d'outre-mer (les DOM et les TOM), comme cela a toujours été, c'est deux poids deux mesures...

Lamentable !

Écrit par : David | 25/02/2006

Silence radio Même Ardisson n'en parle pas !

C'est dire !!!!...


Écrit par : David | 25/02/2006

Les commentaires sont fermés.